Accueil

La principale spécificité du CEDCACE procède de la volonté de transcender un certain nombre de distinctions, en particulier entre le droit civil et le droit commercial, mais aussi entre le droit substantiel et le droit processuel, entre approche théorique et approche pratique. La thématique transversale du droit civil des affaires assure une identité forte à l'unité.

Les recherches du CEDCACE sont menées dans deux perspectives principales et complémentaires :

  • l'une relève plutôt de la recherche fondamentale et conduit à s'interroger notamment sur les relations entre droits communs et droits spéciaux, sur la spécialisation du droit
  • l'autre relève de la recherche finalisée et conduit à étudier les outils juridiques sollicités au soutien de l'activité des entreprises, aussi bien que les entraves juridiques à celle-ci, en vue d'apporter des réponses à des enjeux économiques majeurs.

L'une et l'autre de ces approches imposent de décloisonner les branches du droit, d'en étudier les interférences et les articulations. Elles impliquent aussi de s'intéresser, au delà du droit, à l'analyse économique des dispositifs juridiques.

Si le CEDCACE promeut évidemment les travaux individuels de ses membres, il cherche avant tout à faire naître une dynamique collective autour des thèmes de recherche qui sont les siens. La thématique centrale du Centre – le droit civil des affaires - s'y prête tout particulièrement, car elle exige une synergie entre les membres du Centre et entre leurs disciplines de spécialité.

L'une des autres missions essentielles de l'unité réside dans la formation des doctorants. A cette fin, ceux-ci sont associés aux divers travaux et manifestations du Centre : certains sont organisés principalement pour eux, d'autres le sont par eux, et ils bénéficient en toute hypothèse de l’encadrement des enseignants-chercheurs de l’unité.

 

 

 

Derniers dépôts