Page d'accueil

L'importance grandissante du numérique dans la plupart de nos activités humaines conduit au développement de nombreuses applications dites intelligentes et de services qui visent à faciliter nos prises de décision, nous conseillent dans nos actions, nous instruisent, nous protègent ou nous divertissent... Or ces applications, fondées sur des technologies issues de l'Intelligence Artificielle, nécessitent généralement une représentation de la connaissance d'un domaine propre à supporter des raisonnements automatisés, des inférences, des processus d'apprentissage. Hébergée par la plateforme PFIA 2018 (à Nancy du 2 au 6 juillet), la 29e édition de la conférence IC s'est intéressée aux approches liées à l'ingénierie de connaissance au sein d'applications de l'intelligence artificielle que ce soit sur le Web, dans les entreprises ou embarquées sur différents objets connectés. Les actes de ces journées regroupent les visions croisées de chercheurs académiques et d'industriels sur différents aspects de l'Ingénierie des Connaissances, tant dans les fondements théoriques que dans leur mise en œuvre.

L'édition 2018 regroupe 12 articles longs (16 pages) et 5 articles courts (8 pages) sélectionnés parmi 28 soumissions (soit un taux d'acceptation de 60%), parmi lesquels on retrouve de nombreuses contributions liées à la construction d'ontologies et à leur intégration dans différents systèmes d'information liés à l'évolution de nos sociétés, de nos modes de vies et leur impact sur notre environnement. Les sessions proposées, et qui donnent lieu à des chapitres distincts, concernent les thèmes suivants :

  • Représentation des connaissances sur la Terre : une contribution au développement durable ?
  • Extraction de connaissances pour aider la décision.
  • Différentes méthodologies pour la conception d'ontologies.
  • Construction d'ontologies : des fondements théoriques à la mise en œuvre.
  • Construction collaborative d'ontologies qui intègre l'utilisateur et son contexte

Des poster/démo ont également été présentés qui sont détaillés dans des soumissions de 2 à 4 pages.