Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Riccardo Drigo, le dernier héritier de la tradition musicale italienne en Russie à l'époque de Marius Petipa

Résumé : Riccardo Eugenio Drigo (Padoue, 30 juin 1846 – Padoue, 1er octobre 1930) est engagé pour des contrats saisonniers aux Théâtres Impériaux de Saint-Pétersbourg de 1878 à 1885, prenant la relève de son compatriote Cesare Pugni, mort en 1870. À partir de 1886, cependant, il s’installe dans la capitale russe et ce jusqu’en 1920. Il y mènera une longue carrière de compositeur et chef d’orchestre au service des Théâtres Impériaux. Il a dirigé les représentations de presque la totalité des ballets et des opéras exécutés sur la scène impériale, collaborant notamment avec Marius Petipa. La carrière exceptionnelle de Drigo (tout comme celle de Pugni) est un exemple de la continuité de l’influence de l’art et du savoir-faire italiens dans le domaine musical en Russie tout au long du XIXe siècle, même après la suppression de la troupe permanente de l’Opéra italien.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

http://hal.univ-nantes.fr/hal-03233833
Contributor : Sabine Obé <>
Submitted on : Tuesday, May 25, 2021 - 10:03:05 AM
Last modification on : Wednesday, June 23, 2021 - 9:14:31 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03233833, version 1

Collections

Citation

Walter Zidarič. Riccardo Drigo, le dernier héritier de la tradition musicale italienne en Russie à l'époque de Marius Petipa. De Bordeaux à Saint-Pétersbourg, Marius Petipa (1818-1910) et le ballet « russe », Université Bordeaux Montaigne; Opéra National de Bordeaux; Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine, Oct 2015, Bordeaux, France. pp.213-222. ⟨hal-03233833⟩

Share

Metrics

Record views

28