Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

"But from the over-curious and vain / Distempers of an artificial brain ": La satire de la curiosité vaine chez Samuel Butler (1612-1680)

Résumé : Fréquente chez les humanistes de la Renaissance, la critique de la curiosité vaine connaît une seconde jeunesse au contact de la science nouvelle du XVIIe siècle, comme le montrent les textes produits par les satiristes ayant attaqué la Royal Society dès sa création. Le cas de Samuel Butler est éclairant : méconnue, son œuvre décline le thème dans des genres aussi différents que l’épopée burlesque, l’essai philosophique, le recueil de caractères ou la poésie philosophique. Un parcours d’ensemble permet de souligner la migration des stéréotypes anciens, toujours applicables aux philosophes, aux pédants encyclopédiques ou aux collectionneurs, vers la figure du savant expérimental (« Virtuoso »). Cette critique ne saurait être réduite à des griefs moraux ou politiques, certes présents. En effet, ce sont principalement l’ambition épistémologique des novateurs et leurs méthodes qui sont l’objet du scepticisme de Butler, lequel, bien informé, recourt abondamment à la parodie satirique de la « rhétorique » de la science nouvelle.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

http://hal.univ-nantes.fr/hal-03248342
Contributor : Bibliothèque Universitaire Université de Nantes <>
Submitted on : Thursday, June 3, 2021 - 3:15:04 PM
Last modification on : Friday, June 4, 2021 - 3:28:37 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Nicolas Correard. "But from the over-curious and vain / Distempers of an artificial brain ": La satire de la curiosité vaine chez Samuel Butler (1612-1680). Études Épistémè. Revue de littérature et de civilisation (XVIe – XVIIIe siècles), 2015, ⟨10.4000/episteme.516⟩. ⟨hal-03248342⟩

Share

Metrics

Record views

20