Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

À propos des réécritures : Richard sans Peur, roman de l'ironie ?

Résumé : Le succès littéraire de Richard sans Peur est attesté par la permanence des réécritures qui adaptent la légende à ses nouveaux publics, comme en témoigne la comparaison entre quatre versions successives : le texte original en vers (début du xvie siècle), la mise en prose de Gilles Corrozet (circa 1530), une version de la Bibliothèque bleue (xviie siècle) et le remaniement de Jean Castilhon (1769). Du point de vue structurel, on mesure l’élasticité de la trame narrative, tantôt abrégée, tantôt amplifiée. La stéréotypie s’affirme par le réemploi de motifs empruntés à la matière de Bretagne et à la tradition courtoise. Évaluées à l’aune de leur contexte idéologique, ces réécritures attestent d’un effort de rationalisation, voire d’un évidement sémantique des aventures diaboliques qui, au Siècle des Lumières, suscitent le rire plus que la peur. Castilhon, en effet, cède à l’engouement pour l’imaginaire démoniaque, mais ses commentaires ironiques ne soulignent que mieux l’écart symbolique entre la lettre et la glose. Ce collectionneur fréquente les vieux récits avec une désinvolture qui rappelle, au xve siècle, celle de l’impassible Richard s’amusant à rejouer les « deablies » des romans de jadis.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

http://hal.univ-nantes.fr/hal-03508048
Contributor : Bibliothèque Universitaire Université de Nantes Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, January 3, 2022 - 2:48:42 PM
Last modification on : Tuesday, January 4, 2022 - 3:35:38 AM

Identifiers

Collections

Citation

Elisabeth Gaucher-Rémond. À propos des réécritures : Richard sans Peur, roman de l'ironie ?. Annales de Normandie, Association Les Annales de Normandie 2014, 64e année (1), pp.215. ⟨10.3917/annor.641.0215⟩. ⟨hal-03508048⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles